Angel - After The Fall - 1 et 2 par Brian Lynch et Joss Whedon

Publié le par Roshieru

Los Angeles est une ville morte. Quelques mois plus tôt, les associés principaux de Wolfram et Hart, une organisation œuvrant depuis la nuit des temps pour les démons et autres forces du Mal, ont plongé la ville dans un enfer. Littéralement parlant.
Seule une poignée de héros peuvent changer la situation, alors que de puissants seigneurs démons se disputent les quartiers de la ville et font des victimes parmi les quelques humains qui ont survécu.
Angel est l'un de ces héros. Une situation pour le moins ironique lorsque l'on sait que l'Apocalypse a été déclenchée sur la ville parce qu'il a osé défier Wolfram et Hard et remporter une petite victoire contre eux... Tout cela pour une femme, Fred, assassinée par l'organisation.

Angel - After The Fall - est un spin-off de la série du même nom (Angel, pour ceux qui ne suivent pas). L'histoire du comic book reprend d'ailleurs juste après la saison 5 et constitue donc la saison 6 officielle, à l'image de Buffy The Vampire Slayer et de sa saison 8 en bande dessinée.
Qui a suivi la série originale sait combien la fin d'Angel s'est faite dans la douleur. Malgré une hausse de l'audience après une saison 4 en demi-teinte, la chaîne a décidé d'annoncer la fin de la série culte alors que l'équipe fêtait son anniversaire avec le 100ème épisode. Joss Whedon et ses scénaristes furent obligés de revoir leurs plans aux derniers moments, de distiller une partie de l'ex-future saison 6 dans les tout derniers épisodes et d'abandonner le reste. Le final fut une véritable torture pour les fans : la série s'achève sur un cliffanger après une dernière réplique d'Angel face à une armée de démons vomie des enfers et prête à envahir Los Angeles. Nul ne sait si les héros survivent au combat titanesque qui les attend mais l'issue, telle que sous-entendue dans la série, semble fatale et dénuée de tout espoir.
Des années passent, puis vint l'annonce du comic book, supervisé par Joss Whedon mais scénarisé par Bryan Lynch et dessiné par Franco Urru. Bryan Lynch a réalisé avec Urru quelques fanzines devenus entre temps des produits officiels en raison de leur qualité. Joss Whedon l'a choisi, convaincu qu'il était capable de conserver l'essence de la série. Le lecteur était en droit d'être dubitatif, surtout au vu du massacre perpétré sur Buffy The Vampire Slayer (saison 8) par d'anciens scénaristes de la série TV et d'autres auteurs de comic book invités. Force est de constater que cette méfiance est à ce jour infondée : Angel - After The Fall - s'annonce comme un excellent comic book et surtout une suite parfaite pour la série.
La première bonne impression vient de la finition apportée au hard cover, réunissant les premiers numéros du comic book. On est loin de la qualité moyenne de Buffy The Vampire Slayer (une couverture souple, basique, et une édition dénuée de bonus). Non, ici, l'éditeur IDW voit les choses en grand : couverture épaisse et solide comme on les aime, reliure increvable, marque page en tissu rouge et, surtout, une magnifique couverture avec un vernissage qui met particulièrement bien en valeur le titre et le personnage en avant plan. Les deux premiers volumes (le second contenant moins de pages que le premier pour une raison qui sera détaillée plus bas) sont aussi remplis de bonus, comme les dessins des différents numéros et des commentaires de Bryan Lynch sur certaines parties du scénario. L'ouvrage est cher (21 euros environ pour le volume 1 et 18 euros pour le volume 2) mais vaut son prix.
Puis, on ouvre le premier volume, non sans une certaine fébrilité. On espère que le contenu ne décevra pas. Il ne déçoit pas.
Le dessin et la mise en couleur sont destabilisants au départ. Les contours des personnages sont très marqués tandis que les coloristes se sont donnés à coeur joie sur les dégradés et les motifs (les flammes, la peau des démons, par exemple). Le rendu de cette coloration par informatique est moins doux que par des techniques traditionnelles mais confère en même temps un rendu presque organique à certains élèments. Les planches foisonnent de détails et l'on se sent un peu perdu. Puis, les protagonistes apparaissent tour à tour. On constate alors qu'Urru a su parfaitement reprendre le physique des acteurs sans pour autant verser dans un photo-réalisme qui aurait pu être artificiel.
L'intrigue prend place plusieurs mois après la fin de la série. Au début, l'on se sent un peu perdu car aucune explication sur ce laps de temps important n'est donnée. Angel combat des démons à dos de dragon. Angel envoie des survivants à son fils, Connor, qui dirige un refuge. Surtout, Angel retrouve Wesley, assassiné au cours de la fin de la série. L'ex-observateur et associé d'Angel est devenu un fantôme, esclave de Wolfram et Hart. Il faut toujours lire les contrats jusqu'au bout, surtout quand une clause de servitude après la mort existe. Gunn, de son côté, a mal évolué et ne souhaite qu'une chose : se venger d'Angel. Puis, c'est au tour des autres de faire leur entrée : Spike, Illyria, Lorne...
Au fur et à mesure des pages, le lecteur commence à comprendre l'enjeu, à raccrocher les wagons manquants et, surtout, voit se résoudre l'une des plus grandes questions laissée sans réponse par la série : qui est l'élu de la prophétie du Shanshu, devant permettre à un vampire doté d'une âme de retrouver son existence d'humain après de douloureuses batailles ? En effet, Spike avait rejoint le casting au cours de la saison 5 et posé un problème à ce propos, puisqu'il n'y avait plus un vampire avec une âme (Angel) mais deux. Wesley lui-même était incapable de dire qui de lui ou d'Angel serait le véritable élu et la question était source à plusieurs moments d'angoisse pour notre héros. Vers la fin, pour piéger ses ennemis, Angel avait accepté de renoncer au Shanshu et donc à la possibilité de redevenir humain... Ce qui ne laissait plus que Spike comme prétendant. Ce point crucial trouve réponse dès les premiers chapitres de cette suite mais il faudra lire pour en savoir plus...
Le volume 2 (sous-titré First Night) est en quelque sorte un épisode à part, puisqu'il ne comporte que de courtes nouvelles racontant ce qui est arrivé entre la fin de la série et la suite. Il est aussi bien moins long. De plus, ces histoires ne sont pas toutes dessinées par la même personne, même si dans l'ensemble l'on retrouve le style sombre et glauque propre à la série. Soyons honnête : certains de ces petits épisodes ne sont pas très utiles, comme celui qui se passe du point de vu des survivants humains. D'un autre côté, on est heureux d'en découvrir un peu plus sur certains personnages que la série TV avait mis de côté, comme Gwen ou Kate.
Dans l'ensemble, on retrouve l'ambiance de la série originelle et pour le moment Brian Lynch a effectué un excellent travail sous la direction de Joss Whedon. Il est étonnant qu'un étranger au Buffyverse et Angelverse fasse mieux que des scénaristes de la série sur le comic book Buffy The Vampire Slayer, qui à la longue donne l'impression d'un grand bac à sable où chacun réalise ses fantasmes (un peu comme dans une fanfiction). Etonnant mais pas improbable. La série TV originale de Buffy The Vampire Slayer a bénéficié d'une véritable fin. La boucle était bouclée. Joss Whedon et son équipe y ont apporté à peu près tout ce qu'ils souhaitaient réaliser. A l'inverse, Angel n'a jamais été achevé et il est certain que son créateur et son équipe ont dû en avoir un sentiment d'amertume. De là à penser que Joss Whedon contrôle bien plus la qualité d'Angel - After The Fall - que celle de la saison 8 de Buffy The Vampire Slayer... il n'y a qu'un pas aisément simple à franchir. Espérons que cette qualité se maintiendra et que le spin off Spike - After The Fall - ne sera pas qu'un produit commercial et opportuniste (la version hard cover doit sortir vers Mars 2009).
Le niveau d'anglais requis pour Angel - After The Fall - est relativement corsé. Si vous avez de réelles difficultés dans cette langue, il faudra attendre une VF, en croisant très fort les doigts pour qu'elle soit de bonne qualité contrairement à celle de Buffy The Vampire Slayer (certaines injures ont notamment mystérieusement disparu...).

Publié dans Comic book

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article